QUAND LES BOTTINES SUIVENT LES BABINES

Dans l’optique où nous croyons que le système global actuel est néfaste pour la Vie, que tout est politique et que chacun/e a une responsabilité d’action, nous avons choisi de nous lier à la Terre par une agriculture écoresponsable.

 

Nous croyons que l’agriculture doit remplir différentes fonctions au-delà de la simple subsistance. Elle doit notamment permettre à l’humain de reconsidérer sa place dans les écosystèmes comme locataire et non comme propriétaire. Elle doit ouvrir des possibilités de prendre soin de la Terre et non d’en abuser. Elle doit ainsi permettre de sauvegarder, de restaurer et de soigner la biodiversité et les écosystèmes. 

 

D’autant, elle doit s’inscrire dans une préservation des savoir-faire traditionnels, permettant une reconnaissance de l’apport des femmes et peuples autochtones dans le savoir cultiver et nourrir - localement et mondialement. Dans le même ordre d’idée, nous croyons en une agriculture qui favorise l’autodétermination, l’autonomie et la souveraineté des peuples.

 

Pour nous, l’agriculture doit s’inscrire dans une relation d’égal à égal.

NOTRE VISION

Contribuer à la démocratisation d'un mode de vie plus respectueux de l'environnement en valorisant les communautés et les individus qui en font partie.

NOTRE MISSION

 

La Pagaille est une coopérative dont la mission première est de cultiver la terre par une agriculture paysanne offrant légumes, fruits et produits de la ferme issus principalement de semences patrimoniales, indigènes et en pollinisation libre, tout en promouvant un mode de vie alternatif selon une perspective écologique.

LA PAGAILLE- COOPÉRATIVE DE TRAVAIL

Pourquoi une coop de travail?

Nous avons décidé de fonder notre entreprise sous la forme coopérative afin de répondre à nos

aspirations d'égalité, de démocratie et de travail collectif. Ce modèle d'entreprise place le bien-être des individus et des communautés au centre de ses décisions, notamment en considérant la parole de chaque membre et en redistribuant les profits de l'entreprise à ses membres sous forme de ristourne.

Travailler dans une coopérative s'avère un réel exercice de démocratie directe, puisque la gestion de celle-ci est faite par et pour les membres.

Pour nous, la coopérative est donc une façon de créer un lieu de travail non hiérarchique et un moyen d'investir le fruit de nos efforts dans notre communauté.

LES MEMBRES TRAVAILLEUR-EUSE-S

Florence possède une technique en production horticole et de l’environnement réalisé à l’Institut de technologie agroalimentaire de Saint-Hyacinthe, ainsi que quelques saisons d’expérience dans le domaine. 

Benoît, avec plusieurs années d’expérience dans le domaine de la construction, a acquis de belles compétences manuelles et en gestion de projets. Il a aussi terminé son AEC en gestion d’entreprise agricole au cégep de l’Abitibi-Témiscamingue.

Please reload

Raphaël est en voie d’obtenir une technique en production horticole et de l’environnement réalisé à l’Institut de technologie agroalimentaire de Saint-Hyacinthe. Il possède une formation en graphisme et des atouts en illustration et marketing.

Camille est bachelière en sociologie. Elle a travaillé dans le communautaire en gestion de projets. Elle a, entre autres, géré un jardin collectif visant l’intégration des réfugié-es. Elle s’intéresse à la conservation des semences, à la biodiversité et la souveraineté alimentaire.

Please reload

STAGIAIRES, WOOFERS, AMI-E-S...

Un projet comme celui là, sans l'apport des stagiaires et ami-e-s, serait encore plus fou!

 

Un grand merci à tout ceux qui viennent partager leurs connaissances et donner du temps. Sans eux, nous aurions de la broue dans le toupet plutôt que le vent dans les voiles!

© 2019, La Pagaille. Créé avec Wix.com

  • Facebook - Black Circle